Historique

Historique des Jeux des îles (de 1975 à 2015)

Les Jeux des îles de l’Océan indien sont une compétition multidisciplinaires. Ils regroupent tous les quatre ans les meilleurs sportifs de la région. Les Jioi sont, à la base, une idée du Comité régional olympique et sportif de la Réunion. Ils l’ont émise en 1974 et sera adoptée par le Comité international olympique en 1976. Les jeux des îles ont été initialement baptisés Jeux de l’Océan indien avant de changer d’appellation pour devenir, en 1079, les Jeux des îles de l’Océan indien (Jioi).

La toute 1ère édition a été organisée à la Réunion en 1979. Les Comores y ont pris part et ont remporté la médaille d’or en basketball (masculin). Les Comores font partie des pays fondateurs des Jioi. Les 1ers jeux se sont déroulés sans Madagascar et le Sri Lanka, qui ont été impliqués dans le projet. Le coup d’envoi inaugural des Jioi a eu lieu le 25 août au stade olympique de Saint-Paul. La compétition a été bouclée le 1er septembre avec la Réunion, Maurice et les Seychelles sur le podium final. 

Les Jioi rassemblent désormais sept îles que sont les Comores, Madagascar, Maldives, Mayotte, Maurice, la Réunion et les Seychelles. Les jeux ont évolué avec des nouvelles disciplines dont le badminton ou le rugby à 7 et la participation des athlètes évoluant en dehors de l’Océan indien.

En 1985, Maurice organisera la 2è édition (24 août au 1er septembre) avec toujours la présence Comoriens. En 1993, le Cap a été mis sur les Seychelles pour le 3e rendez-vous régional entre le 24 août et le 2 septembre. Les premiers jeux seychellois ont coïncidé avec la participation symbolique des Maldives, représentées par 10 athlètes.

La 5e édition a été confiée à la Réunion du 7 au 15 août 1998. L’handisport a été pour la première fois au programme de cette fête indo-océanique.  L’édition 2003 s’est déroulée à Maurice et sera marquée par la première médaille d’or d’une épreuve individuelle de l’histoire des Comores par Salhata Djamaleddine au 100m. Les Comores ont décrochés, lors de ces 6e jeux, plusieurs médailles notamment en basketball et en judo. Maldives a été la grande absente de la fête.    

Madagascar a été attribué les 7e jeux. A Antanarivo, les Comores ont gagné sa deuxième médaille d’or individuelle grâce à Feta Ahamada en 110m haies. Les Cœlacanthes ont participé à cette compétition avec des footbelleurs qui progressaient en France. En 2011, les Comores se sont présentées, du 5 au 14 août, aux Seychelles avec une délégation de 273 personnes. Djamchi Attoumane a offert une médaille d’or en 800m à l’archipel. Les jeux suivants ont eu lieu à la Réunion en 2015, mais sans les Comores qui ont désisté lors de la cérémonie d’ouverture organisée au stade Paul Julius Bernard à Saint-Paul.