Conférence de presse / Saïd Abdallah : «On est prêt pour les JIOI 2019 et à la recherche des JIOI 2023»

 Publié le 11/07/2019 à 10:07  

«Nous sommes fin prêts pour entrer en compétition des Jeux des îles 2019. La délégation comorienne n’attend que le départ pour se rendre à l’ile hôte, Maurice. Les jeux se dérouleront du 19 au 28 juillet et l’essentiel est enfin réalisé. Je parle des accréditations, équipements et matériels sportifs et toutes démarches relatives au transport international», a rassuré le vice-président du COJ-Comores, Saïd Abdallah Salim.

 

Les Comores présenteront une délégation de 219 personnes. Il faut compter dans ce lot les athlètes, sélectionneurs, encadreurs, équipe médicale et hommes des médias. Certes, les Comores ont manqué la participation des derniers JIOI qui se sont déroulés en 2015 à la Réunion. «Nous n’avons pas une référence des dernières performances. Mais nos athlètes se sont bien préparés pour espérer les voir réaliser des belles performances. Nous avons confiance en leur volonté et leur courage», déclare le conférencier.  

 

Sur les bons rails

 

Le Club Comores s’alignera sur douze disciplines sportives dont deux pour les handisports. Il entrera en compétition le 18 juillet, avec le football. Les JIOI seront ouverts officiellement le 19 juillet pour être bouclés le 27 juillet. Pour le départ des Comoriens, Saïd Abdallah Salim a précisé que «ça sera le mercredi 17 juillet. Mais il y a le directeur exécutif du COJen l’occurrence Hassani Mohamed Aboudou  qui s’est rendu à Maurice pour peaufiner toutes les formalités à faire sur place». 

 

Le gouvernement comorien attend recevoir le drapeau des jeux des îles 2023. La décision sera prise le 18 juillet à Maurice sur l’attribution de l’organisation des JIOI 2023. Pour ce dossier, Saïd Abdallah Salim a expliqué que «les Comores sont les candidates potentielles pour abriter les 11e jeux des îles. Nous avons plus de la moitié des installations sportives. Il nous reste la piscine olympique laquelle un dossier sur sa construction est cours d’étude. Il y aussi le projet du gymnase et du village des jeux. La volonté du gouvernement et l’engagement personnel du président Azali Assoumani nous donnent grand espoir d’accueillir les JIOI 2023». Les Comores n’ont jamais organisé les JIOI depuis leur création en 1979. Mais cette fois-ci, les choses se précisent bien.